Vos questions / Nos réponses

Vous avez une question spécifique et vous n’avez pas trouvé de réponse. Vous pouvez contacter notre service juridique en complétant le formulaire ci-dessous (cliquer sur le +)


Salarié en cdi dans un magasin de bricolage depuis près de 5 ans, je viens de trouver un nouvel emploi plus près de chez moi. J’ai fait part à mon employeur de ma volonté de démissionner de poste et il m’a dit que je devais quand même respecter un préavis. Or, mon nouveau travail commence dans un mois !!! Pouvez-vous me renseignez sur ce point? (je suis agent de maîtrise)

Sachez tout d’abord que votre démission ne sera valable que si vous remettez à votre employeur un courrier écrit faisant part de votre volonté expresse et non équivoque de démissionner.

Votre convention collective prévoit qu’en cas de démission, vous devez respecter un préavis de 2 mois. Néanmoins, il est possible de bénéficier d’une dispense de tout ou partie de votre préavis si vous en faite la demande écrite à votre employeur et que ce dernier vous l’accorde.

De plus, votre convention collective prévoit également que vous pouvez être dispensé de la deuxième moitié de votre préavis si vous prévenez votre employeur par courrier,  8 jours avant le début de cette deuxième moitié, de votre embauche dans un nouveau travail devant débuter avant la fin du préavis.

Je viens d’annoncer ma grossesse à mon employeur et je voudrais savoir si cette déclaration m’ouvre des droits ? J’ai cru comprendre qu’en étant enceinte on pouvait réduire son temps de travail sans perte de salaire.

La loi ne prévoit pas de réduction d’horaire pour la salariée enceinte. Il convient donc de se référer à votre convention collective.

Cette dernière prévoit qu’à partir du 5ème mois de grossesse, la salariée, travaillant à temps complet, bénéficiera, sans perte de salaire, d’une réduction d’horaire de 2 heures par semaine répartie en accord avec l’employeur. La réduction d’horaire est proratisée pour les salariés à temps partiel.

Par ailleurs, sachez que si vous avez au moins 1 an d’ancienneté votre salaire sera maintenu à 100% durant votre congé de maternité.